La veste d’homme, pièce maîtresse de l’habillement masculin

La veste est parmi les vêtements les plus anciens. Naturellement il ne s’agit pas de la veste comme est connue aujourd’hui mais de son ancêtre qui était utilisé indifféremment d’hommes et de femmes. Il semble qu’ont été retrouvés des restes de manteaux dans sarcophages féminins qui remontent à l’Âge du Bronze. Fait un bond dans le temps, les ancêtres les plus vieux de l’habillement masculin actuel sont certainement nés dans la France de la seconde moitié de 1600, au temps du roi Louis XVI. Le nom de la veste c’est certainement un dérivé de Jacquette (terme qui indiquait un habit court pour homme) avec manches et poches.

Ensuite fuit dénommée Jaque, peut-être un dérivé du nom Jacques avec qui était en quelque sorte lié; encore une fois nous trouvons la France à l’origine d’un nom dans le secteur de l’habillement.

L’évolution des éléments de base a eu lieu en Grande-Bretagne dans le XVIIIe siècle. Dans les années 1800 se sont stabilisées les caractéristiques imputables à des actuelles vestes ainsi que le reste des éléments du vêtement masculin actuel: chemises, pantalons, cravates et gilets. Donc, dans ces deux derniers siècles, l’évolution de la veste et des autres vêtements, s’est déroulée selon lignes qui suivaient le même cadre de fond.

Sûrement le costume d’un trois pièces sera bientôt plus à la base de l’image masculine telle que l’est toujours. Par exemple non seulement la classique version en gris utilisée par le professionnel libéral, le manager, l’employé et par le représentant de commerce, mais aussi habits brisés du ton nettement plus sportif ou toutefois informels rendent facile prévoir que les trois pièces resteront encore longtemps l’habit base de ces catégories de professionnels.

Cette conviction provient du fait que nous avons déjà vu la tenace résistance des trois pièces devant aux guerres, modes, aux révolutions; une des pierres angulaires du vêtement masculin occidental, tant sur le plan culturel que sur le plan psychologique même avec légères rénovations des formes de base.

Like & Share:

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.