Le slip à la brésilienne, le préféré par les femmes

Quand une dame choisit le type de sous-vêtement, en détail le type de slip à porter, descendent dans le domaine différents facteurs pour le moins fondamentaux: la nécessité de se sentir commodes et à l’aise, le besoin de cacher éventuels signes visibles à travers les habits et, en fin, le désir de se sentir sexy, féminines et attrayantes. Pendant les années se sont succédées modes et tendances qui ont vu, dans l’ordre, la diffusion du slip caleçon avant et du tanga et du string ensuite. Ces dernières années, en revanche, n’a cessé de se développer – aussi dans le monde du spectacle – un type de slip avant peu répandu mais qui rend possible, en manière remarquable, le tandem commodité-sensualité. Il s’agit de la brésilienne, un type de slip assez haut, mais pas autant que un string que désormais est très fréquent entre les femmes tant pour le choix de sous-vêtements que cette des costumes.  

Comme indiqué précédemment le slip à la brésilienne est un sous-vêtements de tendance mais aussi – et surtout- c’est celui préféré par les dames. La commodité est, tout d’abord, le point fort, en fait la partie postérieure ne laisse pas les fessiers découverts comme c’est le cas par exemple du tanga et du string – caractérisés par un véritable petit fil- mais, au contraire, les couvre légèrement en leur donnant une forme sinueuse. Donc shabille bien et une absence de pérenne gêne qui peut provoquer le string. En outre, la forme d’un cœur donne un aspect bombé à chaque type de postérieur et c’est ce un autre élément gagnant du slip à la brésilienne: au confort s’ajoute un aspect esthétique positif. C’est la raison pour laquelle que le slip convient à toutes les femmes car il peut masquer un postérieur plat conférant un peu de volume; en outre, étant haut élance les jambes pas exactement longues et effilées et c’est idéal aussi pour qui a un face B plus prononcé mais malgré cela n’aime pas les slips plus couvrants.

Á tous ces facteurs s’ajoutent la quasi-totale invisibilité sous les vêtements. Très souvent, on se retrouve à voir des inélégante signes de sous-vêtements sous les pantalons, ou pire sous les vêtements, signes qui disparaissent presque entièrement avec le slip à la brésilienne. En outre, on peut trouver différents types des slips à la brésilienne: ceux à découpage laser – pratiquement invisibles sous toute forme de habits –, en microfibre, en coton, en dentelle. Donc un slip selon les besoins de chacune.

 

Like & Share:

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.